Cluster Sec

Information

This article was written on 28 Avr 2013, and is filled under Non classé.

[TOTWE] #4 L’Interface Minimal Windows Server 2012 a-t-elle un réel intérêt ?

Dans ce Tip Of The Week End, j’ai testé pour vous une énième nouveauté de Windows Server 2012 : Minimal Server Interface.

On connait, depuis Windows Server 2008, les deux modes d’interfaces : Server Core et Full Interface ( dit Full Installation). Mais depuis 2012 une nouvelle possibilité s’offre à nous avec Minimal Server Interface.

Ce mode intermédiaire entre le mode Core et l’installation complète appelé aussi « Server Graphical Management Tools & Infrastructure » permet de se passer de Explorer.exe. D’autre part, on conserve l’accès au Server Manager et aux différentes consoles (MMC et autre).

La grande question est donc de déterminer quel est l’intérêt de ce mode ? Est-il de conserver des ressources ? Ou bien uniquement de réduire les risques de vulnérabilité du système ?

Installation (ou plutôt désinstallation):

Dans notre cas nous partons d’une interface complète de Windows Server 2012 pour ensuite désactiver certains composants et obtenir l’interface minimale.

Depuis Server Manager cliquez sur « Gérer », puis « Supprimer des rôles ou des fonctionnalités ». Il vous faudra décocher « Shell graphique du serveur » comme suit :

 

DisableshellGUI

On peut effectuer la même chose facilement en PowerShell avec la commande suivante :

    Uninstall-WindowsFeature Server-Gui-Shell

Depuis le mode Server Core, il vous faudra installer le feature manquant en PowerShell comme ceci :

    Install-WindowsFeature Server-Gui-Mgmt-Infra

 

 Comparaison sur l’utilisation des ressources

Performance:

Pour bien comprendre où était l’intérêt j’ai voulu comparer l’utilisation des ressources en mode Minimal Server Interface et Full Installation.

Sur ce premier screenshot du gestionnaire des tâches en mode Full Interface la consommation de mémoire est de l’ordre de 931 Mo

MainUsedwithGUI

 

Sur le second, toujours le gestionnaire des tâches mais en mode Minimal Server Interface:

MainUsedwithMinimalGUI

 

Le gain est exactement de 100 Mo, minime mais intéressant lorsque l’on a un parc de machines virtualisées important (100 Mo * 50 VM = 5 Go ce n’est pas négligeable ). On constate aussi une mise en cache fortement réduite !

Processus:

Pour la partie usage des processus, l’usage mémoire est plus détaillé:

Full Interface :


RessourceUsedwithGUI

 

Minimal Server Interface: 

RessourceUsedwithMinimalGUI

Le service Explorateur Windows (Explorer.exe) a bien sûr disparu et on constate même une baisse de l’utilisation mémoire sur termsvcs.exe ( connexion via Terminal Server)… Étonnant !

Ressources Utilisateurs:

Ici encore une comparaison semblable à travers l’utilisation des ressources utilisateurs:

Full Installation :

AdminUsedwithGUI

 

Minimal Server Interface:

AdminUsedwithMinimalGUI

 

L’utilisation par l’utilisateur est divisée par plus de 2, bien sûr due à la disparition de la partie l’explorateur Windows.

 

 Conclusion

L’ajout du mode Minimal Server Interface ne révolutionne pas l’usage des ressources sous Windows Server. Il permet quand même de garder un contrôle simple à travers la disponibilité d’éléments comme le Server Manager et MMC. On peut noter une réduction globale de 100 Mo par machine ce qui peut être intéressant lorsque l’on possède un volume important de machines virtuelles. Mais ce mode est aussi là pour s’affranchir des contraintes de mise à jour de composants sensibles aux vulnérabilités. Avec ce mode vous conservez l’usage d’un Windows Server simple sans Internet Explorer et Explorer.exe. Deux éléments sensibles qu’il faut maintenir à jour.

Je recommande donc fortement ce mode intermédiaire, même si les performances ne sont pas extraordinaires. Non pas pour le gain de ressources mais plutôt dans un souci de sécurité.

Bonne fin de semaine !

Laisser un commentaire

*